L' Orgue de Biviers, Isère-France

L'Orgue

de Biviers, Isère-France


spécifications
concerts
photos
contact
Orgues en Dauphiné

L'association des Amis de l'Orgue de Biviers

L'association des amis de l'orgue de Biviers, a pour but :
  • de promouvoir la pratique de l'orgue et de favoriser la connaissance, l'audition et l'exécution de la musique d'orgue à des fins liturgiques, culturelles et pédagogiques
  • d'acquérir un orgue aux caractéristiques techniques et sonores adaptées et de financer son installation dans l'église de Biviers
  • d'assurer l'entretien et la conservation à long terme de cet instrument et de gérer son utilisation et son accès.

  • Président : Henri Perrin
    Vice-président et organiste associé : Jacques Blanc
    Trésorier : Patrice Joppé
    Secrétaire : Emmanuel Perrin
    Secrétaire-adjoint et organiste titulaire: Dominique Vidal
    Organistes co-titulaires : Marie-Laure Wauquiez, Pascal Guillaume et Henri Perrin

    Soutenez notre action en adhérant à l'association des Amis de l'Orgue de Biviers
    AOB
    1623 route de Meylan
    F38330 - Biviers
    orguebiviers@gmail.com

    L'orgue SILBERMANN de Biviers, sera pour longtemps une référence dans le patrimoine régional, une valeur sûre, gage d'une vie musicale authentique assurée pour les décennies à venir dans notre village. Il rehaussera les célébrations, soutiendra la prière et la liturgie. Il est le signe d'un remarquable rassemblement d'énergies et de bonnes volontés autour d'un projet. On peut faire le vœu qu'il sera l'instrument qui permettra à de jeunes talents d'éclore et de se réaliser.

    Historique

    On estimera hautement, dans l'Eglise latine, l'orgue à tuyaux comme l'instrument traditionnel dont le son peut ajouter un éclat admirable aux cérémonies de l'Eglise et élever puissamment les âmes vers Dieu et le ciel.

    La petite église de Biviers disposait, probablement depuis la fin du XIXéme siècle, d'un harmonium de la manufacture Rousseau à Lyon. Cet instrument est progressivement tombé en désuétude et, au début des années 1990, la communauté paroissiale décida de l'achat d'un clavier électronique afin de soutenir le chant de l'assemblée toujours nombreuse et vivante. Puis l'idée de mettre un véritable orgue à tuyaux émergea parmi quelques paroissiens, impliqués dans la vie de la paroisse et l'animation liturgique. Le Père Victor Clavel, curé de la paroisse, était un peu hésitant sur cette idée, ou cherchant à éprouver la conviction de ses interlocuteurs, n'en admit la possibilité qu'après mûre réflexion.

    C'est alors qu'un soir de décembre 2001, une demi-douzaine de paroissiens se met au travail pour préparer un projet solide et chercher un instrument. Conscients que la paroisse ne disposait pas des moyens financiers pour soutenir un tel projet, ils s'orientent sur la création d'une association qui chercherait les fonds auprès de donateurs, de mécènes, ou d'aides publiques, en raison de l'intérêt culturel. Ils présentent un avant-projet à l'équipe du Relais paroissial de Biviers en février 2002, et lui demandent de se prononcer avant de s'engager résolument. Après réflexion, le Relais paroissial de Biviers et l'équipe paroissiale Saint Martin du Manival, la nouvelle paroisse regroupant 5 communes du Canton de Saint Ismier, donnent, en mai 2002, un avis favorable en précisant que cet instrument ne peut que participer à l'amélioration de nos liturgies, et qu'il peut également mettre en valeur l'Eglise, en l'ouvrant régulièrement à des manifestations où la musique sacrée de l'orgue prend sa juste place. Le projet est alors présenté à Madame le Maire de Biviers qui l'accueille très favorablement. L'association des amis de l'orgue est créée le 11 octobre 2002. Elle lance une campagne de communication pour faire connaître le projet, et organise, en décembre 2002, le concert de Noël qui est suivi d'une série de concerts variés jusqu'à l'inauguration de l'orgue.

    A l'été 2003, l'obtention d'un don important d'une famille biviéroise ainsi qu'une subvention du canton obtenue avec l'appui de Madame le Maire de Biviers permettent de signer une convention avec Xavier Silbermann qui prévoit un échéancier de paiement jusqu'en 2005, avant d'installer l'orgue.

    Une autre démarche importante auprès de la préfecture aboutit à la reconnaissance d'intérêt général de l'association des amis de l'orgue assortie des déductions fiscales pour les donateurs. En janvier 2005 les dons et subventions ont permis d'atteindre 50% du financement du projet, somme cependant insuffisante au regard du calendrier prévu par la convention avec le facteur d'orgue. Pour continuer, il faut impérativement contracter un emprunt bancaire, avec la garantie financière d'un donateur, pendant que sera poursuivie la recherche de dons et de subventions.

    Le 27 juin 2005, le chantier d'aménagement de la tribune de l'église peut commencer avec les bénévoles de l'association pour le démontage des bancs et de l'estrade, avec scies et marteaux dans une ambiance poussiéreuse.

    Entre temps Xavier Silbermann repère à Thonon les Bains un buffet qui pourrait être récupéré et adapté à l'instrument et lui donner une magnifique allure. L'occasion est jugée très opportune, malgré l'augmentation de la dépense et la nécessité de travaux supplémentaires.

    Enfin le 15 novembre 2005, l'orgue arrive à Biviers, transporté dans une camionnette conduite par le président de l'association lui-même. Le facteur d'orgue réalisera les travaux de montage et d'installation, toujours aidé de bénévoles de l'association ; ils s'étaleront sur près de trois mois en raison de l'adaptation du buffet et des contraintes de température hivernale dans l'église.

    Début mai, avec une température plus clémente, Xavier Silbermann réalise l'harmonisation et l'accord de l'instrument. L'acoustique très favorable de la nef permet à cet instrument particulièrement bien adapté de s'épanouir dans ce lieu de prière.

    La bénédiction de l'orgue, symbole de son entrée dans sa fonction liturgique, fut présidée par Monseigneur de Kérimel, évêque de Grenoble au cours de la messe de l'Ascension le jeudi 25 mai 2006. Puis le concert d'inauguration, le dimanche 28 mai, fut un événement prestigieux par la rencontre entre le facteur d'orgue, Xavier Silbermann, et le titulaire l'orgue de la Chapelle Royale de Versailles, Michel Chapuis, tous deux artistes et créateurs d'exception.