Les grandes orgues
de la collégiale
Saint-André de Grenoble

Isère-France

Concerts et auditions 2022

     

accueil
l'Association
composition
photos
Du XV° au XIX° siècle
Relevage
orgues en Dauphiné
contact
  

Représentation spirituelle

Dimanche 27 mars 2022
à 17h30
Affiche du cConcert du 14 mars 2021

LE CHEMIN DE LA CROIX
Représentation spirituelle, qui n'a pu avoir lieu en mars 2020 en raison de la pandémie de Covid 19

  • Texte de Paul CLAUDEL (1868-1955)
      Récitant: Roland MONON
  • Musique de Jean GIROUD (1910-1997)
      Orgue: Bruno CHARNAY
  • Projection sur grand écran du Chemin de Croix peint par Elisabeth Meyer.
Écrit vers 1910, le texte de Paul Claudel passe d'un verset à l'autre d'un langage familier, voire trivial, à une poésie d'un mysticisme puissant. Pas étonnant donc qu'il ait souvent inspiré les musiciens, à commencer par Marcel Dupré. Les Images pour un chemin de croix de Jean Giroud, composées en 1944, sont moins virtuoses et extraverties que celles de Dupré mais elles sont d'un langage pénétrant et libre apparenté à celui de son maître Tournemire ou de Milhaud. Nommé organiste titulaire de Saint-Louis de Grenoble en 1934, Jean Giroud partageait avec ses contemporains et amis Litaize et Messiaen le souci de redonner à l'orgue sa véritable dimension d'instrument sacré, que ce soit comme commentateur de la liturgie ou dans des œuvres d'inspiration religieuse destinées au concert. Aux quatorze stations méditées par Claudel répondent autant de courtes pièces d'orgue où Jean Giroud fait sienne l'intériorité et la ferveur du poète, mais le suit aussi dans ses explosions de force, voire de violence, dans la première station (Jésus est condamné à mort) ou encore dans la Troisième Chute ou la Crucifixion. Jean Giroud fut aussi un ardent défenseur du chant grégorien; aussi ne s'étonnera-t-on pas d'une discrète apparition de ce chant séculaire de l'Eglise au début et à la fin de cette représentation

Elisabeth Meyer (1893-1987), savoyarde d'adoption, a réalisé des oeuvres pour plusieurs églises de l'Isère. Son chemin de Croix (1950), propriété de l'ancien Grand Séminaire de Meylan (aujourd'hui CTM), est actuellement en dépôt à l'église Saint-Jean-Marie-Vianney à Saint-Martin-le-Vinoux. Disciple d'Albert Gleizes, elle a enseigné le dessin à l'Ecole Normale Diocésaine de La Tronche pendant plusieurs années.

Juillet 2022 chaque jeudi de 19h à 20h 
Les jeudis de l'orgue

Libre participation aux frais
Cette année, les Jeudis de l'orgue mettent à l'honneur César Franck, dont on fête le bicentenaire de la naissance et dont la musique est particulièrement bien mise en valeur par l'orgue de Saint-André. Il en va de même pour les pièces de son disciple Gabriel Pierné, qui prendront place dans un concert sortant des sentiers battus, puisqu'il fera aussi chanter la vielle à roue en duo avec l'orgue le 28 juillet. Le XXème siècle sera aussi à l'honneur, avec Vierne, Langlais, Messiaen (dont c'est le 30ème anniversaire de la mort) sous les doigts de Kaori Sakaï, heureuse titulaire du bel orgue de Bourg d'Oisans, mais aussi avec le programme d'Emmanuel Hocdé. Maintenant habitué de nos Jeudis, le triple Prix de Chartres nous fera encore découvrir des oeuvres du Chanoine Auguste Fauchard, son prédécesseur à la cathédrale de Laval. La musique baroque nous révèlera une autre facette de la riche palette sonore de l'orgue de la collégiale : Bach et Haendel le 28 juillet avec le duo Couvez-Lauer, et aussi Pachelbel et Zipoli le 7 juillet sous les doigts de Vitor Sousa, jeune organiste brésilien qui prend actuellement des cours avec Bruno Charnay.
7 juillet
Vitor Sousa
Vitor SOUSA
Organiste de la cathédrale Sainte-Anne de Mogi das Cruzes (Brésil)
Bruno CHARNAY
Organiste titulaire de la collégiale Saint-André de Grenoble
  • Domenico ZIPOLI (1688-1726) : Pastorale All'offertorio
  • Johann PACHELBEL (1653-1706) : Prélude en Ré mineur
  • Johann Sebastian BACH (1685-1750) : Trois chorals
    • Erbam dich mein, o Herre Gott BWV 721
    • Liebster Jesu, wir sind hier BWV 731
    • Lobt Gott, ihr Christen, alle gleich BWV 732
  • César FRANCK (1822-1890) : Premier Choral en Mi majeur
  • Edvard GRIEG (1843-1907) : Trois extraits de Peer Gynt, pour un et deux organistes...
    • Le matin
    • La mort d'Ase
    • Dans la halle du roi de la montagne
14 juillet
Kaori Sakai
Kaori SAKAÏ
Organiste titulaire de l'église Saint-Laurent de Bourg d'Oisans
  • Olivier Messiaen : Apparition de l'église éternelle
  • César Franck : Deuxième Choral en si mineur
  • Jean Langlais : Chant de paix (extrait des Neuf Pièces)
  • Louis Vierne : Carillon de Westminster (extrait des Pièces de Fantaisie, 3° Suite)
21 juillet
Emmanuel HOCDE
Emmanuel HOCDÉ 
Organiste titulaire de la cathédrale Sainte-Trinité de Laval
  • Johann Sebastian Bach : Prélude et Fugue en La mineur BWV 543
  • César Franck : Pièce héroïque
  • Auguste Fauchard : Andante sur le Salve Regina (extrait de la Symphonie Mariale)
  • Franz Liszt : Prélude et Fugue sur B.A.C.H.
28 juillet
Rémy COUVEZDavid LAUER
Rémy COUVEZ, vielle à roue
David LAUER, orgue
  • Johann Sebastian Bach : 
    • Prélude et Fugue en Sol mineur BWV 558
    • Aria de la Suite d'orchestre N°3
    • Gavottes
  • Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : Air (extrait de Water Music)
  • Claudio Monteverdi (1567-1643) : Si dolce è'l tormento
  • Marin MARAIS (1656-1728) : Prélude
  • Antonio Vivaldi (1678-1741) : Cum dederit
  • Gabriel Pierné (1863-1937) : Trois pièces op.29
  • Rémy Couvez :
    • Né en Ecce lux
    • Flânerie
    • Wheeling dance
4 août
Bruno Charnay
Bruno CHARNAY
Organiste titulaire de la collégiale Saint-André de Grenoble
  • César Franck : Grande pièce symphonique en Fa# mineur Op.16
  • Félix Mendelssohn : Première sonate en Fa mineur Op.65

Journées européennes du patrimoine

Samedi 17 septembre 2022 Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine :
14h
Conférence par Gilles-Marie MOREAU sur l'histoire de la collégiale, ponctuée d'interludes musicaux à l'orgue et suivie d'une visite guidée.
16h Présentation et audition de l'orgue par Bruno CHARNAY, avec projections sur grand écran.
Oeuvres de Bach, Franck, Messiaen.

Bicentenaire de la naissance de César Franck

Les douze grandes pièces pour orgue en trois concerts par Bruno Charnay les dimanches 9, 16 et 23 octobre à 17h30.
Libre participation aux frais.
Retransmission du jeu de l'organiste sur grand écran.

L'année 2022 qui s'achève est marquée par un anniversaire particulier sur le plan musical : le bicentenaire de la naissance de César Franck (10 décembre 1822). Nous ne reviendrons pas ici sur l'oeuvre considérable du compositeur, ni sur le rôle qu'il a joué dans le renouveau de la musique française après 1870 aux côtés de Saint-Saëns et Fauré, notamment au sein de la Société nationale de musique. C'est bien sûr à l'organiste de Sainte-Clotilde et aux oeuvres qu'il a dédiées à son instrument de prédilection que nous voulons nous attacher plus spécialement.
Pour fêter l'événement, Bruno Charnay donnera les douze grandes pièces pour orgue de Franck (car il y en a de plus modestes, qu'il n'a généralement pas fait éditer de son vivant) en trois concerts d'une heure, le dimanche à 17h30 :
9 octobre 2022 à 17h30 
  • Les trois pièces de 1878 : Fantaisie en La, Cantabile, Pièce héroïque
  • Prélude, fugue et variation op.18 
  • Final op.21
16 octobre 2022 à 17h30
  • Prière op.20
  • Fantaisie en Ut op.16
  • Grande pièce symphonique op.17
23 octobre 2022 à 17h30
  • Pastorale op.19
  • Trois Chorals en Mi majeur, Si mineur et La mineur.
César Franck Les trois chorals posthumes, d'une perfection absolue, constituent le testament musical du Maître. Ils concluront donc très logiquement ce cycle de concerts. Les pièces désignées par leur numéro d'opus (16 à 21) constituent le recueil de Six pièces de 1868, qui a été réparti sur les trois programmes pour que les concerts soient équilibrés, avec une durée d'une heure chacun.
Si les hommages à Franck ont été nombreux cette année, et le seront encore en 2023, nous croyons que l'exécution de ces douze oeuvres majeures du compositeur franco-belge sur un instrument particulièrement adapté à ce répertoire constitue un événement d'une portée particulière à Grenoble.
Voici cinquante ans, pour le 150ème anniversaire du compositeur, Robert Weinzaepfel jouait huit de ces pièces en concert à la cathédrale de Grenoble sur l'orgue dont il était titulaire. Bruno Charnay, alors fort jeune, eut alors la révélation de l'oeuvre d'orgue de Franck, mais il conçut aussi une admiration particulière pour cet interprète inspiré du répertoire symphonique, malheureusement décédé en 1974.
Bruno Charnay paye donc un tribut de reconnaissance en dédiant à la mémoire de Robert Weinzaepfel cette série de concerts Franck.

Historique des concerts