Orgue de Marcilloles
Accueil   St Joseph    St Antoine   St André   Voiron   Avenières   Dolomieu   St Barnard   Virieu   Abel Gabert  

L'orgue coffre de l'église de Marcilloles

L'église de Marcilloles ne pouvait recevoir un grand orgue, ni même un petit instrument, la place faisant défaut. La solution de l'orgue - coffre était toute indiquée. Cet orgue peut être déplacé dans l'église selon les besoins. Il pourra servir en d'autres lieux pour des célébrations liturgiques, des concerts, des stages musicaux. Il joue ainsi, dans une zone rurale, un rôle culturel indéniable.

Un orgue-coffre a, de par ses modestes dimensions, des sonorités bien plus discrètes qu'un grand orgue. Celui de Marcilloles n'échappe pas à la règle. Mais la qualité des timbres n'a pas été sacrifiée, loin de là ! On fait silence spontanément en entendant le Bourdon, à la douceur pénétrante ; la Flûte 4' est un jeu plein de poésie ; la Doublette et la Quinte aiguë enrichissent les jeux de base de deux séries de brillance qui s'allient parfaitement aux jeux de bois, car le plomb dont ils sont faits est plus mat que l'étain habituellement employé. Ainsi, avec seulement 4 jeux, on obtient des mélanges de timbres variés, toujours limpides, jamais criards. Le tremblant leur apporte un charme émouvant. Les sonorités semblent douces quand on est près de l'orgue ; elles s'épanouissent pourtant largement dans l'église. Ce petit instrument anime l'espace sonore de façon surprenante. Enfin, il remplit parfaitement la fonction d'accompagnement des chants liturgiques.

DESCRIPTION TECHNIQUE

Meuble

Coffre en noyer massif. Dimensions : largeur 108 cm, profondeur 55 cm, hauteur 86cm. Pour faciliter son transport, le coffre est muni de 4 poignées escamotables et de 4 roulettes encastrées.

Clavier

Un clavier de 51 notes (do1 à ré5). Touches naturelles plaquées de citronnier, dièses en palissandre. Clavier transpositeur d'un demi-ton vers le grave, pour permettre l'utilisation de l'orgue avec des instruments anciens au diapason la = 415. L'orgue ne comporte pas de pédalier.

Mécanique

L'orgue est entièrement mécanique. Les touches sont axées en queue. La mécanique est foulante par pilotes. Les pilotes de l'octave grave sont à "jambe de chien" pour atteindre sans abrégé les soupapes plus larges dans les graves.

Sommier

Sommier chromatique de 52 gravures commençant au contre-si. Il constitue la base du coffre. Les soupapes sont foulées en queue. Le tampon de laye est situé devant les pieds de l'organiste.

Alimentation

L'air est fourni par un petit ventilateur électrique sans soufflet régulateur. Néanmoins, un petit anti-secousse a été placé sur le porte-vent ; il a permis l'installation d'un tremblant. La pression est de 49 mm de colonne d'eau.

Composition

L'orgue comporte 4 jeux de 52 tuyaux, soit 208 tuyaux:

  • BOURDON 8' en chêne ; 10 basses sont placées sous le clavier, 5 sont coudées.
  • FLÛTE 4' en chêne ; 12 basses bouchées sans cheminée, 25 tuyaux bouchés à cheminée, 15 dessus ouverts
  • DOUBLETTE 2' en plomb martelé
  • QUINTE 1 1/3' en plomb martelé

Accord

L'orgue est accordé au la = 440. Tempérament égal.

QU'EST-CE QU'UN ORGUE COFFRE

On croit habituellement qu'un orgue à tuyaux est nécessairement un instrument de grandes dimensions, placé en tribune, doté de plusieurs claviers et de nombreux tuyaux. Or l'histoire a connu d'autres sortes d'orgues :

Henri BIN